L’Atelier provincial PASPOR fait échos dans la province du Sud-Kivu.

Articles

La FOPAC – SUD KIVU a organisée un atelier provincial dans le cadre de son programme d’appui à la structuration, au plaidoyer et à la professionnalisation des producteurs agricoles familiaux organisé en RDC (PASPOR) du mardi 25 au jeudi 27 juin 2019, dans la grande salle de l’Hôtel BEAU LIEU à Bukavu

L’atelier avait comme objectif de présenter et faire valider un certain nombre d’activités en rapport avec les objectifs spécifiques du programme, venant des orientations fournies par les leads thématiques dans la trajectoire et proposer des résolutions en y ajoutant les résolutions et ou recommandations produites par le comité de pilotage provincial lors de la dernière réunion CPP tenue en Avril dernier.

Cette réunion a été ouverte officiellement par son excellence Monsieur le Ministre provincial de l’agriculture, pêche, élevage et développement rural AMANI BAGAYA Marcellin.

Dans son allocution ministre provincial de l’Agriculture , a salué et encouragé l’initiative de  l’activité, de ce fait il  a insisté sur l’agriculture qui est un  cheval de batail pour relever les défis dans le secteur agricole entre et autre ,la facilitation pour accès à la terre, le respect aux lois agricole, la création d’un fond national pour le financement des activités agricoles, la restructuration ,le renforcement de capacité des acteurs œuvrant dans le secteur agricole, l’insertion de la mécanisation agricole pour booster la productivité et enfin désenclaver les milieux paysans par la réhabilitation des routes de desserte agricole.

Au cours de ces assises, les actions de plaidoyer à mener selon les thèmes retenus par province ont été identifiées et planifiées, c’est entre autre :

1°) Accès facile et sécurisation de sa terre ;

2°) Accès aux intrants ;

3°) Allégement fiscal (pour le taxes et barrières illégales) ;

4°) Amélioration des infrastructures rurales.

Parmi les actions à mener les participants ont indiqués :

  • Mener des sensibilisations pour faire connaitre aux paysans ce que dit la loi foncier,
  • Faire le plaidoyer pour réduire le cout d’obtention des titres fonciers.
  • Doter au SENASEM des bons matériels pour identifier les meilleures semences ;
  • Standardiser le prix de semence à tout le niveau 
  • Structurer le marché semencière ;
  • Mener un plaidoyer auprès de la division provinciale ou nationale de l’environnement pour suppression des taxes illégales ;
  • Mener une campagne de vulgarisation auprès des petits producteurs agricoles pour leurs faire connaitre les taxes exigées   par l’Etat.
  • Réhabiliter les routes de dessertes agricoles et constructions des ponts.
  • Construction des barrages hydro agricole et curage des canaux d’irrigations 
  • Aménagement des périmètres irrigués dans les milieux ruraux.

A l’issue de cette réunion les participants ont partagé les résultats des travaux des CPP et ont capitalisé les meilleures expériences en fixant les activités à réaliser durant le second semestre 2019 ; également un calendrier de mise en œuvre de ces activités a été produit et discuté avec les leads géographique.

Signalons que cet atelier a eu lieu du 25 au 27 juin 2019 dans la grande salle de l’Hôtel BEAU LIEU à Bukavu, le chef-lieu de la province du Sud-Kivu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *