Articles

La FOPAC SUD-KIVU valide son plan stratégique quinquennal 2019-2023

Bukavu (centre Bandari), la ville de la province du Sud-kivu à l’Est de la RD Congo a servi pendant deux jours,  du 2 au 3 octobre 2018, comme cadre de l’organisation de l’atelier par la FOPAC SK en vue  d’évaluer les activités du quinquennat de partenariat avec SOS FAIM Luxembourg et de valider son nouveau plan stratégique quinquennal (2019-2023). Il a connu la participation des membres du CA de la FOPAC et les délégués de 20 des Organisations paysannes venant de 7 territoires de la Province.

Dans son mot, le Président du Conseil d’administration de la FOPAC SK CA (Mr Modeste Kayumbu) a souhaité un bon travail aux participants tout en leur demandant de ne pas s’écarter de la mission, de l’objet social et des activités stratégiques de la FOPAC tels que définies dans ses textes règlementaires en vigueur.

A l’issu de ces travaux plusieurs recommandations ont été formulées par les membres du conseil d’administration et les délégués de 20 organisations paysannes membres de la FOPAC notamment :

  1. Mettre à jour un système d’audit interne et externe ;
  2. Concevoir un plan spécifique de communication entre la FOPAC et ses OP
  3. Spécifier clairement les responsabilités des OP et de l’équipe technique de la FOPAC Sud-Kivu dans la réalisation des projets.
  4. Renforcer les capacités des OP dans la recherche du financement des plans d’affaire.
  5. Renforcer la visibilité des femmes membres des OP lors de commémoration des journées internationales.
  6. Renforcer les capacités des OP sur la gestion des risques et catastrophes naturelles
  7. Orienter les activités de la FOPAC SK vers les nouveaux besoins exprimés par les membres.
  8. Identifier les différentes filières à renforcer dans le nouveau plan stratégique.
  9. Veuillez au respect des anciennes valeurs de la FOPAC soient restaurées ;
  10. Revisiter la formulation de la vision de la FOPAC SK en y intégrant le vocable OP.
  11. Veuillez à l’intégration effective dans le nouveau plan stratégique des activités importantes qui n’ont pas été réalisées lors du quinquennat passé
  12. Encourager les rencontres entre OP comme cette occasion de validation du nouveau plan stratégique afin de permettre aux membres de discuter des problèmes de la FOPAC SK.
  13. Imprimer les calendriers et les distribuer aux membres pour la visibilité de la FOPAC SK
  14. Retenir toutes les activités dans le plan stratégique, mais retenir seuls les plus importantes dans le plan opérationnel selon le besoin de chaque OP.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *