Articles

ADPA Coopérative face au grand défi de commercialisation du riz dans la Plaine de la RUZIZI

L’ADPA coopérative travaille sur la filière riz avec un développement du maillon transformation consistant à décortiquer le paddy collecté auprès des riziculteurs dans le groupement de Luvungi en Territoire d’UVIRA. Il met sur le marché le riz de table. Une bonne partie de ce riz est vendue  à la société Bralima par  un contrat commercial.  ADPA coopérative fourni 500 tonnes de riz à la Bralima par saison culturale. Le rendement de la décortiqueuse semi industriel installé à Luvungi est de  75% du riz de qualité, 25% des brisures plus son de riz, 3 tonnes de riz par jour avec une consommation  moyenne journalière de 20 litres de carburant. Un séchoir, deux dépôts de paddy respectivement de 276 m2 et 165 m2, une décortiqueuse sont installés et protégé par une clôture faite en brique, construite depuis 2017. Les riziculteurs membres de cette coopérative, sont en proie de la baisse du prix du kilo de riz  acheté par la Bralima (1000FC) pendant que le cout de production d’un kilo de riz est de 1050 FC. La recommandation à leur union est de structurer à la fois le marché local et de renforcer la négociation d’un contrat alléchant avec cette multinationale pour remonter le prix du riz leur permettant de dégager une valeur ajoutée par rapport au prix du kilos de paddy et de cela, stimuler la production du riz dans la zone. ADPA coopérative, manifeste déjà un besoin d’avoir un deuxième séchoir pour permettre à ses membres de livrer régulièrement à l’usine, du paddy prêt à être décortiquer.

 

Augustin Ntaboba

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *