Clôture de l’atelier provincial au Sud-Kivu

Articles

Présenter les objectifs spécifiques du programme et les contextualiser en rapport avec les réalités de la province en vue de faire émerger les bonnes pratiques qui vont devoir alimenter le travail de facilitation des leads thématiques pour le CPN 2 était au cœur de l’atelier provincial que vient d’organiser la fédération des organisations des producteurs agricoles du Congo au Sud-Kivu du 14 au 16 juin à l’hôtel Au Beau-Lieu en commune d’Ibanda.

Ces assises ont été ouvertes officiellement par MATATA NGOWA qui a représenté la ministre provinciale de l’agriculture et du développement rurale.

Le représentant du ministre à ces assises a indiqué que le gouvernement provincial à travers le ministère provincial de l’agriculture travaille en étroite collaboration avec la FOPAC SK pour trouver des solutions aux problèmes auxquels les producteurs agricoles font face.

Il invite ainsi aux participants de bien vouloir capitaliser les résultats de ces assises et les propager à travers la population qu’ils encadrent dans les territoires

Trois jours ont donc suffi pour que les participants aient une compréhension commune du programme PASPOR et le rôle de la province dans la mise en œuvre du programme ainsi, la trajectoire a été proposée par chacun de six leads thématiques et des propositions d’amendement ont été formulées

La chargée de lobbying et plaidoyer au sein de la FOPAC SK, MIHIGO NABINTU a axé son intervention sur le plaidoyer dans le programme PASPOR ainsi que les activités à mener. C’est entre autre : l’actualisation des dossiers et outils de plaidoyer à valider au CPN; la vulgarisation de la méthodologie FACT; l’atelier d’actualisation du plan stratégique de plaidoyer avec CONAPAC; la participation des leaders aux cadres de concertation mixtes et aux structures de gouvernance locale; la réalisation des actions de plaidoyer en synergie (TEP, Ciné débat,…);la mise en œuvre d’un système de communication pouvant garantir la bonne circulation de l’information, la capitalisation et la systématisation des meilleures pratiques…

Le Programme PASPOR est conduit dans 7 territoires de la province du Sud Kivu. Le projet PASPOR est né du besoin de renforcement de la société civile agricole et sa participation au processus de prise de décision pour les questions liées au monde rural et à l’agriculture conformément aux prescrits de la Loi n°11/022 portant principes fondamentaux relatifs à l’agriculture. Au travers ce processus, l’action vise la promotion de la participation des organisations des producteurs agricoles  à l’élaboration des politiques agricoles, de structuration et de renforcement des filières au niveau local , provincial et national en améliorant leurs capacités techniques et de négociation avec les pouvoirs publics et les autres acteurs de développement dans les milieux.

Dans son opérationnalité, le projet PASPOR intègre les organisations de la société civile et le pouvoir public à différents niveaux.

Ce programme s’adresse directement aux 20 OP membres de la FOPAC/SK dans les territoires, une population de près de 80000 est bénéficiaire de cette action, à travers la participation de leurs dirigeants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *