RAEK veut se doter d’une usine de déparchage du café.

Articles

Dans les prochains jours le Regroupement des Agriculteurs et Eleveurs de Kabare (RAEK) compte se doter d’une usine de déparchage du café ainsi que renforcer les stations de lavage dans chaque sous-coopérative. Le PCA de cette coopérative agricole Mr BERTIN ZAWADI l’a annoncé au cours d’une séance de travail avec le chargé de communication de la FOPAC SK

Selon lui l’acquisition de cette unité de transformation permettra à son organisation de réduire le cout de production ainsi qu’offrir l’emploi à plusieurs personnes de cette partie de la province du Sud-Kivu.

Il ajoute que l’absence de cette machine au sein de son organisation constitue un manque à gagner pour la province du Sud-Kivu car leur production est exportée depuis la province du Nord-Kivu.

Le déparcharge consiste à libérer le grain de sa parche par friction. Cette opération est effectuée dans une usine de déparchage. On obtient alors du café vert, prêt à l’exportation.

La station de lavage est un outil de traitement qui permet à dépulper le café cerise en suivant toutes les normes pour avoir un café de qualité supérieur ‘’Fully Washed’’.

Actuellement le Regroupement des Agriculteurs et Eleveurs de Kabare possède deux stations de lavage dont l’une dans la sous coopérative de Luhihi et l’autre dans la sous coopérative de Bugorhe et pourtant cette coopérative dispose à son sein 5 sous coopératives.

Signalons que RAEK compte actuellement 2108 membres dont 657 femmes .Il se situe dans le territoire de Kabare dans le groupement de Chireja.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *